5 Trucs À Savoir Pour Choisir Le Bon Chiot Chez Le Bon Éleveur

February 22, 2017

Photographie par Thomas Mieczynski

 

Choisir un bon chiot chez un bon éleveur peut être une tâche ardue si on ne sait pas reconnaître les signes qui différencient un élevage de bonne qualité d'un mauvais élevage.

 

S'acheter un chiot n'est pas une chose à faire sur un coup de tête. Avec l'été qui nous guette, il est important d'informer les gens sur le sujet. Il est primordial de non seulement s'éduquer sur la race et l'éleveur que vous choisissez mais il faut aussi être certain de comprendre l'ampleur de l'engagement qu'avoir un chien peut représenter. Un chiot de 8 semaines doit être sorti aux 2 à 3 heures pendant la journée et aux 4 à 6 heures pendant la nuit. Cela peut souvent durer jusqu'à l'âge d'environ 4 mois. Dans le but d'informer les futurs propriétaires de chiots afin qu'ils puissent faire des choix judicieux, j'ai cru bon de créer une liste de 5 trucs à savoir avant de choisir un éleveur et un chiot.

 

1. Choisir la race qui vous convient le mieux.


La première étape lorsque vous decidez d'acheter un chiot est de vous assurer que vous choisissez la bonne race pour vous. Cette race doit reflèter votre style de vie. Si vous vous cherchez un compagnon de jogging, il serait conseiller de vous procurer un Labrador, un Doberman ou même un Boxer. Par contre, si vous vous cherchez un toutou pour écouter la télévision pendant les fins de semaines, vous aurez intéret à vous diriger vers des races de chiens tels que le Bouledogue Anglais, le Shih-Tzu ou le Cavalier King Charles. Le choix de race que vous ferez va affecter le potentiel de complicité entre vous et votre nouveau compagnon alors soyez sure de vous informer sur les différentes races qui pourraient vous intéresser. Les facteurs les moins importants lors de votre choix devraient être, le "look" & la couleur du chiot. Plusieurs ont fait l'erreur de s'acheter un Husky à cause de leur ressemblance au loup, sans penser que c'est l'une des races de chiens qui requiert le plus d'exercice. Ne faîtes pas la même erreur. Accordez plus d'importance aux soins particuliers à apporter selon la race du chien et à son tempérament car sinon, vous pourriez regretter votre mauvais choix pour les 15 années suivantes. 

 

2. Chercher des références auprès des professionnels du monde canin.

 

Lorsque vous avez fait le choix de la race de chien qui vous convient, la prochaine étape est de trouver un éleveur. Il est déconseillé de se fier uniquement aux sites internet tels que Google ou Kijiji car malheureusement, l'éleveur le plus connu ou le plus facile à trouver n'est pas toujours le meilleur. Au contraire, très souvent, ce sont les pires. Pour être plus sure de ne pas vous tromper lors de votre choix d'éleveurs, assurez-vous de parler avec des gens qui s'y connaissent dans le milieu canin et qui pourront vous dire quels éleveurs sont à visiter et quels éleveurs sont à éviter à tout prix. Votre vétérinaire est une excellente référence pour vous aider à choisir un éleveur car il a le carnet de santé de tous ses chiens. Il pourra vous aidez à faire un bon choix. Il est aussi conseillé de vous joindre à certains groupes ou discussions sur Facebook où vous trouverez des propriétaires de chiens qui pourront vous raconter leurs histoires lorsqu'ils ont été chercher leurs chiots. Il est aussi fort conseillé de consulter des éducateurs canin ou d'autres éleveurs qui pourront vous offrir de l'assistance dans votre choix.

 

3. Voir les parents du chiot et le lieu où ils vivent.

 

Plusieurs gens se font prendre au piège par des "usines à chiots" ou des "éleveurs de fond de cour" lorsqu'ils vont chercher leurs chiots. Ces derniers vont sortir toutes sortes d'excuses lorsque c'est le temps de rencontrer les parents ou de voir l'endroit où les chiots vivent. Souvent ces éleveurs amèneront les chiots un par un pour les montrer aux acheteurs et refuserons l'accès aux parents des chiots sous des prétextes tels que; "On ne veut pas stresser la mère", "La mère est tombée malade dû au stress" ou même "Les parents du chiots ne sont pas içi". Ne vous laissez pas duper. Un éleveur éthique n'a rien à cacher. Un bon éleveur se fera un plaisir de vous montrer son élevage. Si l'étât des parents du chiot laisse à désirer ou si le lieu où les chiots vivent est insalubre... COUREZ! Un éleveur qui ne se donne pas la peine d'entretenir son élevage, n'a pas la santé et le bonheur de ses chiens à coeur. L'élevage de chiens demande beaucoup d'efforts, de soins et de temps. Lorsqu'un éleveur n'y met pas du sien, ce sont les acheteurs qui en payent le prix. De plus, chez le chien, le tempérament est souvent influencé par la génétique. Si les parents sont timides, agressifs ou surexcités, il y a de fortes chances que votre chiot le sera aussi. La pomme ne tombe jamais loin de l'arbre.

 

4. Assurez-vous que les parents de votre chiot sont testés pour les maladies reliées à la race.

 

Chaques races de chien ont des problèmes de santé communs. Par exemple, le Berger Allemand, le Labrador et le Bouvier Bernois sont souvent affectés par la dysplasie des hanches. Le Pit Bull, le Bouledogue Anglais & le Pug ont plus de chances d'être atteints d'une maladie de peau tels que le démodex. Je vous incite à faire votre recherche sur la race que vous avez choisi. Soyez sure que les parents de votre futur chiot sont testés pour les maladies reliées à leurs races ou au moins que ces parents ne sont pas affectées par ces problèmes qui sont souvent génétiques. Vos recherches, aussi longues soient-elles, pourront vous sauver beaucoup d'argents et de voyages chez le vétérinaire.

 

5. Choisir un éleveur éthique.

 

Simple en théorie mais très dure en pratique. Choisir un éleveur éthique est la plus importante étape lors de l'achat d'un chiot. Premièrement, dirigez-vous davantage vers un éleveur qui n'a pas beaucoup de chiens ou différentes races de chiens. Lorsqu'un éleveur a plus de 20 chiens d'élevage ou plus de 3 différentes races de chiens dans son élevage, cela signifie souvent que l'éleveur n'est pas motivé à faire l'élevage pour améliorer & préserver la race, mais plutôt par l'argent que son élevage lui apporte. Soyez sure que tous les chiens de son élevage soient enregistrés au Club Canin Canadien (CCC), au American Kennel Club (AKC) ou au United Kennel Club (UKC).

 

 

Deuxièmement, n'achetez pas de chiot d'un éleveur qui n'offre pas de garantie de santé d'au moins 1 an sur ses chiots. Cette absence de garantie, laisse présager que les parents pourraient être affectés d'un problème génétique quelconque. Lorsqu'une malformation affectera votre chiot, ces éleveurs s'en laveront les mains. Soyez aussi certains que votre contrat d'achat stipule que votre éleveur est prêt à vous racheter votre chiot au prix de la vente au cas où vous devriez lui trouver une nouvelle famille. Un éleveur responsable comprend que chaque chiot qui naît chez lui est sa responsabilité et sera prêt à le reprendre en attendant de lui trouver une famille afin d'éviter qu'il se retrouve dans un refuge ou entre de mauvaises mains.

 

Troisièmement, faîtes attentions aux éleveurs qui vous disent que vous pouvez venir chercher votre chiot avant l'âge de 8 semaines. Ceci est un signe que l'éleveur est soit mal informé ou paresseux et veut se débarasser de ses chiots le plus rapidement possible. De plus, un chiot ne devrait pas être séparé de sa mère et de sa fratrie avant l'âge de 8 semaines car il doit pouvoir socialiser et surtout recevoir ses vaccins & vermifuges avant d'être introduit à sa nouvelle famille.

 

Ceci sont les 5 trucs les plus importants à savoir afin de choisir le bon chiot chez le bon éleveur. Nous espérons qu'avec ces informations vous vous sentirez plus en confiance lors de votre recherche pour votre prochain toutou.

 

Bonne chance & surtout amusez-vous!

Kevin Pierre / Éducateur Canin

www.SansFauxPlis.com

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Recent Posts
Please reload

© 2011 by Primo Bulldogs. All Rights Reserved. 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now